Article du vendredi 18 avril 2008

Interview de Pascal Darmon

A l’écoute des rumeurs et à lecture de certains écrits, le Président Darmon tenait à s’exprimer via le site officiel du club.

fcrouen.com : Comment envisagez cette fin de saison ?

Aujourd’hui c’est une grande déception, un sentiment fort de frustration, puisque malheureusement nous ne sommes pas les « vrais » acteurs lors du match mais c’est simplement les 11 garçons qui démarrent et les 5 remplaçants au moment du coup d’envoi qui détiennent la vérité.

Ils savent ce qu’ils ont à faire, les consignes ont été passées et ils doivent s’adapter au jeu, et aux circonstances du match et de l’adversaire.

Samedi dernier, était-ce le match à ne pas perdre ?

Le Championnat ne se joue pas forcément sur ce match, même si celui-ci nous relègue à 6 points des leaders. Nous avons perdu des points avant et nous n’aurions pas du perdre la tête du Championnat après notre victoire à Dunkerque. Les défaites face à Vitré et Lille sont vraiment celles qui font très mal au niveau comptable.

Maintenant il reste 6 matchs et nous devons mettre tout en œuvre pour les remporter.

En sachant que se sera très très dur, les joueurs et le staff doivent rassembler toutes les énergies pour atteindre cet objectif.

On se doit de le faire.

Comment réagissez vous aux critiques et aux propos injurieux rapportés par la presse à votre égard ?

Je suis indifférent à ces propos émanant d’une minorité, j’ai la conscience tranquille, je fais le job de Président au quotidien avec l’amour du club, je ne me retrouve pas dans les propos haineux et stupides, il est dommageable que la presse se fassent l’écho de ceux-ci.

Les observateurs avertis sont très forts pour imaginer une équipe type et il est très facile de vilipender le coach avec ses choix ! Mais lui aussi doit s’adapter avec ses blessés, ses absents, etc. Nous n’avons pas été épargnés cette saison !

Je reste persuadé que lorsque l’on est un bon joueur, on peut jouer pour dépanner à un autre poste que son poste de prédilection. Les exemples sont légions … et pas les moindres, mais les connaisseurs de football le savent.

En ma qualité de Président j’assume tout naturellement.

Je n’avais peut être pas conscience de la difficulté à se sortir de ce championnat mais je reste persuadé que l’on va y arriver.

Les apports financiers successifs, les votres et ceux de vos associés n’ont permis d’équilibrer les comptes du club ? comment l’expliquez vous ?

En arrivant en Mai 2005, le budget du club était de 4,6M€ et ce budget était en fort déséquilibre. J’ai ramené ce budget en trois ans à un montant plus réaliste par rapport à notre niveau. Nous venons de loin.

A l’époque j’aurai du en « bon gestionnaire » déposer le bilan, j’ai décidé d’assumer et de sauver le club qui venait de descendre en CFA !!

Je ne tire aucune gloire d’être Président du FCR, c’est jusqu’à présent 200% d’emm… ?

Cette saison nous avons monté un budget équilibré par la réalisation du projet Lenoble et une augmentation de capital en juin 2008 votée en fin de saison 2007.

Le retard pris dans la finalisation de notre projet engendre des tensions de trésorerie.

Avez-vous des vraies solutions pour la prochaine saison ?
La prochaine saison se prépare déjà depuis le mois de janvier, sur les aspects budgétaires et financiers, on se doit d’anticiper nos décisions (séparation de personnel, économies sur certains postes de charges, etc.) car même si la saison finit le 30 mai  2008, les actions que nous prenons aujourd’hui porteront leur fruit en terme de réorganisation sur le budget de la saison prochaine qui démarre le 1er juillet 2008. 

Les aspects sportifs sont les derniers pris en compte étant donnés qu’ils sont assujettis à notre résultat final.

Il serait idéal de savoir début avril si nous sommes surs de monter, les décisions seraient plus faciles à prendre.

Si nous sommes en National, la question ne se pose pas, tout le monde restera.

Malheureusement si nous sommes en CFA, ma volonté sera de conserver un maximum de garçons, car il serait bête et nul de redémarrer tout à 0. Si nous loupons la montée, cela n’empêchera pas que nous aurons fait une bonne saison (insuffisante vu nos ambitions) .

La seule vérité est d’avoir un budget dépense en deçà du budget recette, afin d’équilibrer nos comptes et d’absorber nos crêtes de trésorerie. Il est hors de question de demander un nouvel apport financier  à nos actionnaires.

Votre projet à dix ans est-il toujours d’actualité ? on entend des rumeurs de reprise.

Oui le projet est toujours d’actualité même si le timing coince pour atteindre la L2 en 5 ans ! Comme je l’espérais en arrivant en mai 2005.

Je me suis installé ici et je ne vois pas pourquoi, le capitaine quitterait le navire quand il va mal.

Je me dois en tant que Président du club qui a su fédérer une trentaine de Chefs d’entreprises, en majorité des Rouennais, d’aller au bout de la mission qu’ils m’ont confié, ils souhaitent que je continue.


On vous reproche certains projets utopiques (FCR TV, l’Ecole Tecnhnique,…). Quel est leur avenir ?
Utopique, ou visionnaire…. Si nous sommes en National demain et en L2 après-demain, tout le monde criera au génie ?!! (Peut-être pas je vous l’accorde). Ces deux projets (acceptés et votés en AG) sont conditionnés fortement au résultat de l’équipe une et c’est pour cela que nous avons du mal aujourd’hui. Je ne regrette pas l’aventure humaine et le lancement des projets, je déplore leur non réussite et nous étudions déjà depuis plusieurs semaines à une refonte de ces deux activités mais sans cesser définitivement leur vie.

Qu’en est-il du projet formation des jeunes ?

Le souhait avec le Président  TARDY et son comité Directeur est d’avoir une association forte à côté de la SASP (ce qui n’a jamais été le cas à ma connaissance), avec une vraie politique de formation et de vie associative. Même si les résultats sont décevants cette saison en 16 ans et 14 ans, nous avons des 18 ans qui se battent pour rester en national la saison prochaine (et je félicite le groupe et Mohamed Imeloui pour son travail), espérons la montée en 16 ans grâce à nos 15 DH.

La refonte de l’association prend corps avec un Club House à Allorge, des nouveaux dirigeants bénévoles, une prise de conscience que l’ASSO doit vivre en déconnexion (très difficile) des résultats de l’équipe fanion.

Malheureusement nous formons saison après saison des jeunes qui s’exportent vers les clubs pros. Mais c’est le triste sort des clubs amateurs (sic). Charge à l’équipe fanion de monter ce qui nous permettra de conserver nos meilleurs jeunes.

 

Les amoureux du FCR et football souhaitent revoir un club au niveau professionnel. L’idée d’un projet d’un club d’Agglo vous séduirait-elle ?
Et moi donc un club en L2 .. L1 !!!! …… L’idée avait déjà été émise mais fusionner veut dire abandonner le nom des clubs, car chaque club a son histoire, ses valeurs, ses couleurs, ses supporters et de plus il y a des règlements sportifs que l’on doit respecter.

Bien que cela me paraisse compliqué je suis prêt à participer à la mise en place d’une mutualisation des forces économiques et politiques pour un projet d’agglo.
Partager cet article  

DERNIÈRES ACTUALITES FOOTBALL FC ROUEN

FIL INFOS

FLUX RSS

Toutes les brèves



LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

LES PARTENAIRES OFFICIELS


Les partenaires du FC Rouen